Les aventures d'un danseur vaniteux qui apprend le rock 4 temps

Connexion

Site des soirées Rock Télécom

Connexion

La connexion sur le site te permet de consulter ton compte, changer tes préférences et taguer les danseurs(euses) que tu connais sur les différentes photographies de la galerie

Inscription

L'inscription sur la liste de diffusion te permet de recevoir la lettre hebdomadaire qui t'informe des prochaines soirées et des événements autour de la vie du club.

Inscription
 

Itinéraire d'un danseur gâté

 

1. Enchantement

Le rock est un divertissement fascinant. Cette succession de mouvements fluides et dénués de signification en eux-mêmes au rythme d'une musique entraînante est captivante. Réaliser toutes sortes d'actions comme tourner, se courber, glisser, les combiner à loisir dans une infinité de mouvements différents paraît si simple lorsque l'on regarde un couple de bons danseurs s'abandonner à une série de mouvements gracieux et aériens. L'alternance des pauses et des accélérations rapides ainsi que les jeux divers avec la gravité reflètent souvent une étonnante capacité à occuper à la fois le temps et l'espace.

2. Déception

Pourtant, lorsque l'on essaie de les imiter, le résultat est décevant. Le mime des mouvements longtemps observés conduit à des gestes saccadés. Les hésitations font rapidement place au doute puis à la peur d'être jugé. On hésite d'abord à inviter des inconnus puis on préfère rester sur le bord de la piste à regarder les autres. Après quelques tentatives malheureuses, on trouve une excuse pour ne plus aller en soirée. Trop de travail, des amis à voir, ... Ainsi se referme pour beaucoup la parenthèse ouverte sur la danse.

3. Découverte

Il faut beaucoup de courage pour se rendre la première fois à un cours de danse. Le regard des autres, la peur de perdre la face font peser une pression énorme sur les épaules du pauvre danseur qui ne sait pas à quelle sauce il va être manger. La première fois, on se réfugie près d'un poteau en espérant que personne ne nous voie. Tout un chacun a l'air de se connaître en soirée. On se sent comme étranger au sens propre du terme, quelqu'un qui n'appartient pas au groupe car ne partageant pas ses valeurs, sa culture, sa langue.

4. Essai

Un jour, on franchit le cap. Début du cours, présent ! Après avoir pris soin de venir avec quelqu'un que l'on connaît, on retient sa respiration, on ouvre grands les yeux et on écarte les oreilles. Le cours commence. Ne pas en manquer une miette. Boire les paroles du professeur qui sert ses conseils comment autant de petits fours. C'est une certitude, le festin s'annonce. Première passe, premier succès. C'est réussi !

9. Vanité

Nouvelle année au rock. Aucune combinaison n'a de secret. Fier de son répertoire de passe, on se décide à inviter une cavalière qui s'y connaît. C'est le moment de l'impressionner. Elle accepte . Emballement modéré de sa part. étrange. Bing ! Bang ! Boung ! Paf ! Pas mal, hein ! Elle doit être frappée par un tel talent. C'est surprenant qu'elle ne sourit pas plus. Une autre ? Comment ça non ! Elle est fatiguée. Normal, ce n'est pas tous les jours que l'on rencontre un tel danseur.

10 .Colère

Comment ça, trop rigide, pas sur le rythme ? Ridicule ! Risible ! Absurde ! C'est grotesque de dire que le guidage est approximatif. Je ne comprends pas ? Elle n'a pas envie de danser ! Qu'elle reste sur le côté. Il y a d'autres danseuses qui apprécient les bons partenaires. Tiens, un concours de danse. Allons prouver à cette cruche que l'on sait exécuter à la perfection plus de combinaisons que n'importe qui. Éliminé ! Ce jury fait preuve d'un parti pris insupportable.

11. Incompréhension

Finis, les cours ! On n'y apprend plus rien. C'est bien beau de connaître toutes ces passes . Impossible de bien s'amuser pendant les danses. On est trop concentré à réfléchir au prochain enchaînement. En plus, la cavalière ne comprend que rarement le mouvement, prend du retard, s'embrouille. L'échec assuré. Il faudrait danser avec de bonnes partenaires. Au moins, elles suivent sans difficulté. Pourquoi ne font-elles que dansoter pour ensuite retourner avec leur chouchous habituels ? Elles ont vraiment un esprit fermé.

12. Déclic

C'est vrai que je n'y avais jamais pensé. Amusante la remarque de cette cavalière. « Pas la peine de me faire tourner comme si tu essorais de la salade. Je suis intelligente, si tu me donnes une petite impulsion pour tourner, je vais faire un cercle entier. Je ne vais pas m'arrêter au milieu et te tourner le dos. » Essayons. Et si je créais un contact en mettant ma main ici ? ça marche ! Et une tension ici en verrouillant l'épaule ? Incroyable, elle s'arrête au bon endroit au millimètre près !

 
 

5. Entrain

Après avoir bien écouté pendant le cours, réalisé plus ou moins bien quelques passes, il est temps d'aller chercher le Graal, la danse sur la piste pendant la soirée, la vraie avec les lumières qui s'agitent, la musique qui vibre, le sol qui tremble. Vite ! Le morceau a déjà commencé. Trouver une cavalière. Ah ! Enfin un visage connu. Elle était au cours pour les débutants. Aucune inquiétude, on ne la décevra pas, elle sait que l'on démarre. On l'invite; on enchaîne les passes que l'on vient de voir; elle les connaît. Première danse. Plus qu'un succès, un triomphe.

6. Déconvenue

Plein d'enthousiasme, il est temps d'inviter rapidement une nouvelle cavalière. C'est parti. Argh ! Encore les mêmes passes. Que faire pour changer ? Que ce morceau est long ! Mince ! A trop réfléchir, on ne danse plus. Regard désespéré de la cavalière. Un sourire et c'est reparti ! Bon, finalement ce sera un rictus idiot. Comment fait-on cette passe au fait ? Tout le monde nous regarde. La honte ! Vite, une corde pour se pendre !

7. Impatience

Trois mois déjà. On fait toujours la même chose dans ce cours débutant. Pourquoi répéter sans cesse les mêmes passes. Il faut de la nouveauté. Ce professeur est nul. Pourquoi n'enseigne t-il pas ces mouvements complexes qui font la fierté des bons danseurs ? Marre de regarder ces nouveaux qui arrivent chaque semaine. Pourquoi ne sont-ils pas venus dès le début de l'année ? On reprend toujours à zéro à cause d'eux. C'est décidé, la semaine prochaine je change de niveau.

8. Enthousiasme

Enfin de la nouveauté ! C'était une bonne décision que de venir à ce cours. Finis les incapables qui n'y connaissent rien. Ici c'est du sérieux. Finalement, les passes ne sont pas difficiles. En en apprenant une à deux par semaines, d'ici la fin de l'année, on pourra danser tout un morceau sans refaire une seule fois la même combinaison et inviter ces gracieuses cavalières que l'on n'ose même pas aborder.

13. Succès

Inouï, voilà le mot. Jamais je ne pensais danser avec cette cavalière et encore moins me faire réinviter. C'est tellement fluide. Plus qu'un plaisir, un transport. Non ! En fait, l'expression appropriée est une conversation gestuelle dans laquelle elle répond à mes impulsions avec autant de jeux corporels, exprimant tantôt son adhésion ou sa réprobation, reprochant mon manque d'attention, rétorquant à une critique ou encore félicitant une originalité.

14. Lassitude

Ce n'est plus comme avant ! Impossible de retrouver les joies d'antan lorsque chaque semaine était l'occasion d'une nouvelle découverte. Toujours les mêmes cavalières, les mêmes enchainements. Le plaisir est toujours présent, soutenu par une complicité construite jour après jour, pierre après pierre. Pourtant on n'en peut plus. Prévisible, voilà le mot. Comme un vieux couple qui s'est tout dit, qui s'est trop dit, il est temps de passer à autre chose.

15. Raison

Ce fut une sage décision que de commencer cette autre danse. Quelle diversité dans les combinaisons ! Impossible de se lasser quand on voit ce couple qui rayonne sur la piste. Avec une telle richesse , comment les gens peuvent-ils continuer à faire du rock ? Tiens, ça fait longtemps que qu'on n'a pas été à une soirée rock. Ce soir, on passe y faire un tour. Qui sait ? Peut-être y aura-t-il des têtes connues ?

Content

Nous contacter

Vous désirez nous faire part d'une remarque sur le site, poser une question sur le club et ses activités ou donner votre avis.

Vous avez des difficultés pour vous désinscrire de la lettre de diffusion.

Écrivez nous par courrier électronique à l'adresse

Content

Objet perdu ?

Le BDE conserve l'ensemble des objets trouvés lors des soirées (boucles d'oreille, montre, bracelets, ...). Si vous êtes concernés par une telle perte, nous vous invitons à prendre contact avec l'un des responsables du BDE en utilisant les informations ci-dessous :